Almanach

LONG: 00 00 00 West
LAT: 00 00 00 South

6 SV in view
NO SOLUTION

Please help to recover memoryes. T*hE$*rrrrIss YESS HMMmmmTO DDDDOOOOOOO WOUDYOUPLIIEEEEEEZZZZ











He painted his face with ash of the sea
drinking delicious foul water
only eating grasshoppers bellies
spitting cockroaches

he ordered all the parts of you that contained his mind
so he turned to the suffering
Looking for the deadly kiss
Do not thing he only swears by you
Fooled by all own gps signals..

He is not Alice's Mock Turtle
He is not drowning in his tears
He knows the explosives'price
Does not make a drama of the vice

He has no propeller no rudder
Although everything has been prepared
He lets himself sink gently
To any direction
Looking for the deadly kiss
Once again, once again.
Painters have painted clocks again


Pourquoi les dinosores ont disparus ?
Parce qu'ils regardaient pas assez et mangeaient trop !
Pourquoi la reine d'Angleterre, elle pue du cul ?
C'est pas complique c'est a cause de son chapeau !

Pourquoi le pape il veut toujours me montrer sa mitre ?
Et qui c'est qu'à mis un cigare dans mon Porto ?
Pourquoi qu'à la télé la spiquerine elle fait le pitre
Et qui c'est qui va gagner st'année le tour de France à vélo ?

Dans le grand Univers
L'homme ce vers de terre
Petit tour de manège
Cadavres sous la neige

Sur la banquise l'ours fait le grand écart
La bourse chute car le temps n'est pas bon
Dans le désert c'est la ronde des chars
Pendant qu'ici on tire sur les rédactions

De nouvelles armes de guerre
font la richesse de nos banquiers
Spécialement conçues pour faire
Des bébés très bien martyrisés

Cendres de cigarettes
Dommage pour la planète
Feu de l'apocalypse
Suie generis
L'homme se transcende en Thalys

Et en haut lieu enfin il se décide
Qu'il serait bon de nettoyer tout ça
La terre recrache tant de pluies acides
Les Eternels sans doute n'aiment pas ça

Fin de l'expérience Terre
Se termine sur une mort annoncée
D'autres mondes de l'Univers
Vont maintenant prendre le relais

Cendres de cigarettes
Dommage pour la planète
Feu de l'apocalypse
Suie generis
L'homme se transcende en Thalys



Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi Donnez moi
Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi la liberté

Signes sont grands Hosannah en sa présence
J'ai vu un avion voler dans le marc de café
Un dinosore en bois un collier et une balance
La couleur de l'encens et les graines de séné


Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi Donnez moi
Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi la liberté


Je suis son pendu oh eh oh eh pendu par un pied
Pendu pendu eh oh par un pied sans vergogne je me balance
Eh oh eh oh de gauche a droite je me lance
Je me balance et m'élance, et le vent me fait bouger


Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi Donnez moi
Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi la liberté

Presto je suis monté dans les lustres de cristal
J'ai vu la mer a boire et la montagne de pygmées
La vitre de l'encensoir la myrrhe et le vin de table
Les cristaux de vapeur le lancement de la fusée


La jeune fille en pleurs s'en roule dans les lins
au manteau de ses ors velus et le bijou de son diadème
persistant montre le monde

recensant tous les avions venant a tire d'aile
et reniflant d'aisance les navires passants
en mangeant de délice l'odeur de ses aisselles

Le marchand de glaçons à roulé sa caisse minable
J'ai fait de la peinture avec le nez avec les pieds
Je me suis costumé de l'exès de sirop d'érable
Quand l'hélium du lit bleu à recommencé à monter

Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi Donnez moi
Oh mon dieu mon dieu
Donnez moi la liberté


J'ai mis les habits de Dimanche
Pour aller voir la Dame Blanche
Je vois la vierge et son enfant
Je bois je prie, je pleure souvent

Tous les livres sont refermés
Qui ne sont qu'histoires des Hommes
Ils ne sont que succès d'années
Du jeu le bout de tout en somme

Sans doute les Destins sont liés
En d'autre lieux, et d'autres temps
Beaucoup de fleurs se sont fanés
J'ai aimé beaucoup de moments

Je prends ma croix je la chéris
Je me relèves me reconstruit
Je tombe j'essaye d'avancer
Huit fois je dois me relever

Des fois des Croix des fois des Croix des fois
Qui me parlent de toi
Qui te transposent
Comme le parfum des choses,
Mais sur un lit de roses
Autre chose

Le jeu en valait là champ d'aile
Tous les pilotes sont rentrés
Pourtant quelqu'un manque à l'appel
C'est le jeu des âmes damnées

Jetez le dé, que l'on s'avance
Que l'on risque à se regarder
Jetez la clé , et belle danse
Tout l'univers à ses cotés

Je te voyais en chaque pierre
Chaque caillou qu'on m'a jeté
J'ai creusé mon lit dans la terre
Le ciel était mon oreiller

Puisque tu n'est que l'âme errante
Le fameux sésame d'Argens
Pour toutes ces têtes bien pensantes
En d'autre lieux, et d'autres temps

Des fois des Croix des fois des Croix des fois
Qui me parlent de toi
Qui te transposent
Comme le parfum des choses,
Mais sur un lit de roses
Autre chose


(solo de guitare)


J'ai vu volé un papillon
J'ai brulé trente-six chandelles
Aimer à perdre la raison
C'est normal puisque c'était "elle"

Le monde est devenu très plat
Comme vide de sa substance
C'est normal puisque t'es pas là
Ca fait toute l'indifférence

Des fois des Croix des fois des Croix des fois
Qui me parlent de toi
Qui te transposent
Comme le parfum des choses,
Mais sur un lit de roses
Autre chose









Je suis née dans un bac à sable
Un univers très improbable
De parents dé aparreillés
réconciliés sur l'oreiller

Ma mère était une éprouvette
Et mon papa une pipette
Moi je suis une vraie pipelette
Sans oeufs on ne fait pas d'Homelette

Mon cerveau est un giroscope
J'ai la mémoire d'une salope
J'habite sur une montagne
D'ou je domine toute l' Espagne

Je vois l'Espagne et ses Châteaux
Les rois les princes et leurs vasseaux
Les soldats tous les petits pions
Les princess et leurs Illusions

J'y ai rencontré un Chameau
Qui fait des bulles dans mon cerveau
C'est de la cause à mon grand père
Si je pense perpendiculaire














 

    19883 VUES







site en construction